“Trajectoires vers le bien commun”, Boussole éthique.

Etude de la Commission Justice et Paix
Quelles sont les différentes facettes du « bien commun » ? Quels sont les engagements que suppose sa mise en œuvre dans la société ? L’étude « Trajectoires vers le bien commun » produite par La Commission Justice et Paix a pour objectif d’accompagner les citoyens, les responsables politiques et les décideurs d’entreprises dans leurs décisions, afin que ceux-ci prennent en considération un certain nombre de points d’attention qui relèvent du bien commun.

Cette étude contient un outil pratique sous forme de tableau qui constitue “une boussole éthique” à l’usage de toute personne sur le point de prendre une décision sociétale.
Il est conçu selon trois volets:
– Bien commun et justice sociale
– Bien commun et environnement
– Bien commun et démocratie

Piste pédagogique: Cette boussole éthique peut être adaptée, en interaction avec les élèves, à la problématique de la vulnérabilité énergétique et aux questions d’écologie intégrale qu’elle soulève.

En quoi les choix relatifs à l’usage des énergies contribuent-ils à un mieux être pour l’humanité ?

Bien commun et
Justice sociale
Bien commun et
Environnement
Bien commun et
Démocratie
Ces choix contribuent-ils à davantage de justice sociale ?

Sont-ils susceptibles d’améliorer les conditions des plus vulnérables de notre société ?

Ces choix garantissent-ils les libertés fondamentales de chacun ?

Ces choix contribuent-ils à réduire les inégalités ?

Ces choix s’intègrent-ils dans une démarche de protection de l’environnement ?

Ces choix encouragent-ils un usage durable des ressources énergétiques naturelles ?
Ces choix protègent-ils le climat et les autres équilibres physico-chimiques terrestres ?

Ces choix sont-ils solidaires de tous les groupes sociaux et des générations futures ?

Ces choix sont-ils envisagés dans un esprit démocratique ?

Ces choix sont-ils suffisamment argumentés et documentés ?

Ces choix sont-ils précédés d’une démarche de dialogue et de concertation avec les personnes qui pourraient être affectées par ceux-ci ?

Ces choix s’inscrivent-ils dans un processus collectif ?

Cette boussole servira d’outil pour analyser les situations, les discours philosophiques ou politiques, les options professionnelles et personnelles en présence.

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.justicepaix.be/Trajectoires-vers-le-bien-commun

Lire la suite…

Intérêt général ou bien commun ?

Aujourd’hui, l’expression “intérêt général” est parfois préférée par certains à celle de “bien commun” , et vice-versa. Est-ce anodin ? Ces expressions sont-elles synonymes ?

Elles ne sont pas équivalentes et renvoient à des conceptions de la société, du vivre ensemble et de l’homme qui sont différentes.

Bien commun:

  • l’être humain est un être social, la société le précède
  • le vivre ensemble est appréhendé comme quelque chose de positif
  • il y a l’idée d’un bien vivre ensemble ou d’un bonheur de vivre ensemble à préserver, à cultiver
  • la société, les citoyens, conscients de la nécessité de préserver ce bien de la prééminence de l’économique ou de la pression de l’état sont à l’origine d’initiatives en vue de ce qu’ils qualifient de bien commun
  • la société est ouverte à un au-delà d’elle-même, à une forme de transcendance qui la porte vers un idéal: une société où il fait bon vivre ensemble

Intérêt général:

  • l’être humain est un individu qui préexiste à la société. La société est la juxtaposition des individus qui la constituent
  • le vivre ensemble est quelque chose d’inévitable
  • la liberté individuelle, les intérêts particuliers, doivent être préservés au maximum, et régulés par l’état, garant de l’intérêt général
  • il n’y a pas d’ouverture sur un “au-delà” de la somme des individus qui constituent la société.

On peut amener les élèves à percevoir ces différences sémantiques qui renvoient à des finalités de la politique et des modèles de société différents.

Pour approfondir la réflexion:

 

Le “bien commun”

Que recouvre ce qu’on appelle “le bien commun” ?

 

Le bien commun est une notion (théologique, philosophique, juridique et socio-politique) qui désigne l’idée d’un bien patrimonial partagé par les membres d’une communauté, au sens spirituel et moral du mot « bien » aussi bien qu’au sens matériel et pratique (les biens).

En Occident, la philosophie s’interroge au moins depuis Platon sur ce qui nous constitue en tant que communauté.
Le concept de bien commun figure dans la théologie chrétienne à partir de Thomas d’Aquin, au xiiie siècle, où il désigne l’inclination naturelle de la Création dans son ensemble (dont la communauté humaine) vers le Bien qui est Dieu1. Dans une perspective chrétienne, la recherche du bien commun est alors le fondement de toute organisation sociale et politique2. Cette notion est souvent utilisée pour les questions relatives à la propriété de certaines ressources et désigne la relation entre l’accès à des ressources équitablement partagées et des intérêts qui soudent les membres d’une communauté et contribuent à son existence.
Cette notion de bien commun est centrale dans l’encyclique du pape François Laudato si’ sur la sauvegarde de la maison commune. Les articles 156 à 158 y sont consacrés mais le concept traverse un grand nombre d’articles.

Pour le politologue et économiste italien Riccardo Petrella, le bien commun est ce qui fait vivre les sociétés 3. Selon l’économiste français Jean-Marie Harribey (2011)4, cette notion (qui met aussi en jeu celle de propriété) serait notamment liée à la prise de conscience progressive de l’existence d’un patrimoine commun de l’humanité.

Dans le langage courant, le bien commun a souvent un sens moins spirituel, mais correspond toujours à l’idée d’un patrimoine matériel ou immatériel de la communauté humaine (parfois élargi aux autres espèces vivantes) nécessaire à la vie, au bonheur ou à un perfectionnement collectif.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bien_commun

Recherche:

Pour la rendre “parlante”  reformule de façon synthétique différentes facettes de cette idée de bien commun.
Tu concrétiseras cette notion dans l’exposition par des exemples d’actions qui vont dans le sens du bien commun ou au contraire, qui lui portent atteinte.

Usage irresponsable des énergies et catastrophes climatiques

Ce documentaire montre le lien entre les catastrophes climatiques et l’usage irresponsable des énergies fossiles.

Docuclimat, comprendre pour mieux agir!
Documentaires en streaming, articles et ressources sur l’écologie et le réchauffement climatique

Recherche:

Montre dans ton exposition le lien entre le local et la global au niveau de la gestion des énergies.